La vie est un songe

Auteur : Pedro CALDERON DE LA BARCA (1600  - 1681)

Traductrice et adaptatrice : Charlotte ESCAMEZ

Genre: théâtre

Collection : Les inédits du 13

Parution: 29 decembre 2009

ISBN: 978-2-915459-63-0

Prix: 10 €

Pages: 62

Comédien(s) : 5

Comédienne(s) : 2

 

Résumé :

La vie, ce songe si magistralement écrit par Calderón reflète l’âge d’or espagnol, mais résonne toujours aussi fort aujourd’hui. La vie est un songe est une séance onirique et expérimentale racontant, entre autres, les méandres existentiels d’un père, Basyle, face à son fils, Sigismond. L’homme est-il libre d’être sauvé d’un présage, ou bien tragiquement prédestiné à rester dans l’ombre ? Calderón, cousin de Shakespeare et parent de Hugo, excelle dans la démesure lyrique où folies meurtrières et psychanalyse cohabitent allègrement.

Qui régit les lois humaines ? Les astres, la raison ou l’amour ? Cette pièce questionne l’homme qui cherche son identité, qui cherche à redevenir lui-même et non plus un leurre ou une projection à phantasmes. L’amour n’est-il pas finalement la seule réalité qui vaille ?

Les tentatives scientifiques, émanant du spectre des étoiles, désirent contrôler et contenir les pulsions destructrices et meurtrières d’un enfant, présumé coupable, qui est devenu un adulte. Comment comprendre la présomption d’innocence lorsque le crime n’est pas encore consommé ?

La pièce démarre, la souffrance jaillit, les remords gagnent, la machine à rêve est en marche.

 

L'Auteur :

Né d’un père secrétaire de la chambre du conseil des finances à Madrid, il fit de bonnes études et comme presque tous les gentilshommes de son temps suivit la carrière des armes tout en écrivant de la poésie. En 1630, le vieux Lope de Vega, dans son Laurel de Apolo, le fait figurer parmi les meilleurs poètes natifs de Madrid.

En 1636, il fut attaché à la cour de Philippe IV (poète lui-même à ses heures), avec l’obligation de fournir des pièces aux théâtres royaux. En 1651, Calderon quitte la carrière des armes pour l’église et est ordonné prêtre. Il devient alors le poète ordinaire des fêtes du Corpus à Madrid. Dix ans plus tard, le roi voulut l’avoir plus près de lui, à sa cour même et  le nomma chapelain de la maison de Castille jusqu’à sa mort en 1665.

Extraordinairement prolifique, auteur de plus de deux cent textes dramatiques, son nom est avant tout célèbre pour sa pièce « La Vie est un songe ». Bien enraciné par sa culture dans la tradition dramatique espagnole, il la renouvelle par une production théâtrale considérable et variée, riche de quelque deux cents pièces : autos sacramentales, comédies et intermèdes, pièces lyriques agrémentées de chorégraphies, drames historiques et moraux, commandes pour les fêtes royales ou religieuses qui sont autant d’oeuvres baroques, intensément poétiques, qui révèlent le génie d’un auteur profondément chrétien et font de lui l’un des maîtres du théâtre espagnol.

10,00 €

  • 0,08 kg
  • disponible
  • 1 à 3 jours de délai de livraison1